Est-ce que la mutuelle prend en charge les soins dentaires ?

Est-ce que la mutuelle prend en charge les soins dentaires ?

Dernière modification le 17 décembre 2022

Les soins dentaires se situent dans la catégorie des dépenses onéreuses dans la vie d’un être humain. Malheureusement, ces soins ne sont pas accompagnés d’un remboursement conséquent de la part de l’assurance santé ou l’assurance maladie.

De ce fait, ils requièrent un complémentaire de santé. Vu le comportement de l’assurance responsable du traitement de la maladie, certaines personnes sont réticentes en ce qui concerne la souscription à une mutuelle sanitaire puisqu’ils se demandent si elle effectue une prise en charge les soins des dents. Découvrez la réponse dans la suite de cet article.

Le coût lié aux soins dentaires

Les soins de dent qui sont courants tels que le soin d’une carie dentaire, d’une dent cassée ou une simple consultation impliquent un prix proposé par la sécurité sanitaire ou sociale.

Par ailleurs en ce qui concerne les autres traitements tels que l’extraction de la dent, une orthodontie, la mise en place des prothèses, ou d’un implant dentaire, le prix est évalué et proposé par le dentiste ou les médecins généralistes spécialistes.

Dans ce cas, le concerné fait établir un devis bien détaillé et approuvé par la sécurité sanitaire et sociale même si elle n’y est pas vraiment impliquée. De plus, le dentiste doit y mentionner dans le devis, le prix fixé par l’assurance en charge des remboursements liés aux traitements dentaires.

Le remboursement des soins par la sécurité sociale

Lorsque vous faites une orthodontie, ou que vous mettez en place des prothèses, la mutuelle exige strictement à ce que les traitements dentaires soient rigoureusement remboursé tout en suivant le contrat de maladie établi avec le client.

A lire aussi  Comment choisir une assurance responsabilité civile professionnelle ?

Le remboursement en cas de complémentaire santé ou cas d’un traitement de la carie dentaire est donc effectué par la sécurité sociale. Il s’agit ici de la raison pour laquelle la sécurité sanitaire ou sociale exige que les remboursements par patient soient listés par les dentistes et mis en accord avec le concerné qui passe à une comparaison de cette liste et du contrat.

De ce fait, au bout de chaque semestre, lorsque vous avez un souci de santé, vos traitements dentaires sont remboursés à cent pour cent en raison de votre incapacité à pouvoir les couvrir.

Comment bénéficier du remboursement des soins dentaires ?

Lorsque votre mutuelle santé fait une proposition de remboursement de vos traitements médicaux sur le tiers de ce que vous avez eu à dépenser pour une orthodontie par exemple, vous pouvez lui faire confiance puisque là, le risque de la perdre de vue est vraiment minime.

Par ailleurs, vous pouvez toutefois refuser le dédommagement dentaire si cela n’arrange pas votre santé. Mais veillez rester prudent à ce niveau puisque s’il s’avère que votre assureur ait des dettes de prises en charge à votre niveau, il peut se servir de ces nouvelles créances pour vous duper et vous soustraire l’assurance sans une prise en compte de l’indemnité.

Le médecin traitant transfère quelques informations liées à la facturation de la mutuelle de maladie afin de vous rendre vos remboursements. Néanmoins, le médecin peut s’en passer pour réaliser la transaction des traitements non remboursés. Il suffit qu’il fasse un renvoi du contrat de paiement au niveau de la caisse de l’assureur ou de la mutuelle dentaire concernée.

A lire aussi  Comprendre les assurances auto Hommell: Garanties, Formules, Prix et Risques couverts

Le prix d’une consultation chez le dentiste s’élève à plus de vingt euros, un devis fixé par la sécurité sanitaire et sociale. De ce fait, elle se base sur le contrat pré établi pour effectuer un remboursement de plus de cinquante pour cent et le reste des remboursements est pris en charge par la mutuelle dentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *