Quelles sont les conditions pour conduire un chariot élévateur ?

Quelles sont les conditions pour conduire un chariot élévateur ?

Dernière modification le 7 novembre 2022

Sur un chantier ou dans un entrepôt il existe de nombreux risques liés à la conduite d’un chariot élévateur. Que le chariot soit à vous ou que vous l’ayez loué, il est important de respecter certaines conditions lors de la conduite de ce type d’engin.

Quelles sont-elles ? Cet article pourra répondre à cette interrogation dans les lignes à suivre.

Les autorisations pour conduire un chariot élévateur

Peu importe le type de voie, tous les utilisateurs ou conducteurs de véhicules à moteur doivent détenir une autorisation. La toute première autorisation est bien évidemment le permis adapté à la conduite d’un chariot élévateur.

Il doit également avoir de l’expérience dans la conduite, car bon nombre de personnes détiennent le permis, mais n’ont aucune expérience de la circulation. Pour ce qui est des qualités personnelles, le conducteur en question doit détenir des notions en technologie, en prévention des risques professionnels et des connaissances en réglementation.

Il faut également effectuer des diagnostics permettant de s’assurer du bon état de l’engin en question. Cette vérification est sanctionnée par la détention du Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (C.A.C.E.S). Ce document atteste du bon état et fonctionnement des principaux composants du chariot élévateur. La formation en conduite de chariot étant obligatoire vous pouvez opter à présent pour l’approfondissement de vos connaissances par rapport au C.A.C.E.S.

Ces différentes autorisations sont valables également dans le cas de la location chariot élévateur. Etant donné que beaucoup d’employeurs et de propriétaires louent leurs engins, il est tout de même important de prendre certaines mesures. Aussi, le projet de location chariot élévateur comporte quelques avantages soutenus par la loi.

A lire aussi  CQQCOQP : la meilleure méthode d'apprentissage de questions

Les différentes catégories de chariot élévateurs

Quand il est question d’achat ou de location chariot élévateur, il est important de connaître les différents modèles de chariot disponibles sur le marché. On en distingue cinq (05) et chacun d’eux rempli des fonctions spécifiques en termes d’activité de manutention.

  • La catégorie 1A est composée des transpalettes à conducteur porté et des préparateurs de commande au sol.
  • En catégorie 1B vous avez les Gerbeurs à conducteurs porté,
  • En catégorie 2A vous retrouvez les chariots plateau porteur,
  • Dans la catégorie 2B vous avez les chariots tracteurs industriels
  • En catégorie 3 vous avez le chariot le plus polyvalent. Il s’agit à ce niveau du chariot fronteau de capacité. Vous la retrouver également en catégorie 4
  • Les Chariots à mât rétractables se retrouvent dans la 5ème catégorie
  • Les chariots à poste de conduite sont classés dans la 6ème catégorie
  • La 7ème catégorie regroupe les 6 première catégorie de chariot quand ils sont utilisés hors production.

Comment conduire un chariot élévateur en toute sécurité ?

Puisque la détention du CACES vous rassure sur le bon fonctionnement de votre chariot, vous bénéficiez déjà d’une garantie. Ensuite et seulement après avoir mis votre ceinture de sécurité, effectuez un mouvement avec le chariot vers l’avant et l’arrière pour un contrôle de sécurité.

Contrôlez également l’état des fourches en les soulevant puis en les ramenant vers le bas. Si vous détectez un quelconque dysfonctionnement il faudra le signaler immédiatement pour une prise en charge systématique.

En somme, conduire un chariot élévateur demande de respecter certaines conditions. Disposer d’une accréditation vous permettra de conduire avec assurance et vérifier l’état de votre chariot garantie votre sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *