Typologie client : comment les distinguer et négocier avec

Typologie client : comment les distinguer et négocier avec

Vous êtes homme d’affaire, chef d’entreprise ou intervenez dans une structure de vente, mais parfois il vous arrive d’avoir de petites embrouilles avec vos clients. Qu’est-ce qui est à la base de ce phénomène ? Chaque client avec sa spécialité et ses différentes approches.

Pour réussir votre coopération et votre collaboration avec vos clients, il urge donc de prendre en considération ces principes.

À cet effet, nous vous invitons à poursuivre la lecture de ce présent article afin d’avoir une connaissance approfondie et parfaite des types de clients que vous pouvez rencontrer lors de vos échanges, comment les reconnaître et le traitement efficace pour une bonne ambiance.

Le client potentiel

Parlant de la typologie client, il est question des différents types de clients avec lesquels vous aurez à traiter lors de vos échanges commerciaux et autres. Ces clients sont de plusieurs ordres. C’est le cas du client potentiel. En effet, le client potentiel, techniquement parlant, il n’est pas encore votre client.

C’est celui-là qui se présente devant votre entreprise, votre magasin ou votre point de vente. Ce faisant, ce dernier est certainement à la recherche d’un produit. Il vous revient en tant que membre appartement à la structure d’échange de faire en sorte que ce dernier soit votre client.

Le traitement et l’accueil que vous lui réservez peuvent lui faire changer d’avis. S’il doutait de vos capacités à lui donner satisfaction, il ne rebroussera pas chemin. Il trouvera un certain intérêt à acheter son produit auprès de vous.

Comment traiter le client potentiel ?

Pour un client potentiel, deux choses pourront le motiver à avoir confiance en vous. Vous devez d’abord lui montrer de la valeur. À ce niveau, il urge de mettre le client à l’aise, déjà à partir de l’accueil que vous lui réservez. Vous devez lui montrer les avantages qui ressortent de l’achat du produit qu’on vient acheter auprès de vous.

A lire aussi  Agriaffaire : le lieu parfait en vente de matériels agricoles

Si vous ne parvenez pas à cette fin par vous-même, l’idéal est d’orienter ce dernier vers un site de l’entreprise lui montrant une étude approfondie, du moins, un bref bilan de l’utilité et de la valeur du produit à acheter. Ensuite, vous devez passer à une révélation proprement dite de votre structure.

Le client doit avoir toutes les informations sur vos produits commercialisés. Il appréciera cette offre. Ceci vous permettra d’agrandir votre clientèle puisque ce client parlera certainement de vos produits à ses connaissances.

Le client impulsif

La deuxième typologie client est celle du client impulsif. C’est un client rigoureux qui n’est pas là pour une séance de distraction ou de causerie. Il est là pour acheter un produit. Vendez-lui le produit au prix normal indiquer et vous n’aurez aucun souci avec ce dernier.

Le client impulsif n’a pas besoin de consulter un site, un guide ou un manuel avant d’acheter vos produits. Montrez-lui juste ce qu’il veut avec la mention du prix et le tour est joué. Toutefois, il peut arriver que le client impulsif vous pose des questions sur un de vos produits.

client avec achat impulsif

Il est recommandé d’être direct avec ce dernier. Une réponse courte, convaincante, directe, précise et concise serait un acquis pour le client et le fournisseur. Si vous ne parvenez pas à répondre le plus simplement possible à la préoccupation de ce dernier, la probabilité est très forte qu’il abandonne son projet d’achat.

Le client à prix réduit

Le client à prix réduit est une troisième typologie client. Ici, c’est le type de client qui trouve que le prix de vente de vos produits est exhaustif. Il cherchera ainsi donc par tous les moyens à avoir une réduction du prix de vente. Ce qui n’arrange pas le commercial.

A lire aussi  Taxi colis : tout savoir sur cette nouvelle solution d’expédition

En face d’une telle figure de client, l’idéal à faire est d’être rigoureux sur le prix tout en essayant de faire comprendre au client les procédures qui ont permis à la structure de déterminer le prix d’un tel produit (le rapport qualité-prix du produit). Si jamais vous commettez l’erreur de réduire le prix à l’achat, soyez sûr que ce client vous demandera un taux de réduction à chaque fois qu’il viendra pour un achat. Il est difficile de conserver ces genres de clients.

À cet effet, si vous désirez garder votre client à prix réduit, cela ne dépendra que de votre discours et de votre valeur ajoutée. Ces derniers pousseront ce type de client à deux fois avant de vouloir changer de structure de vente.

Le client fidèle

Comme son nom l’indique, le client fidèle est ce client que vous voyez à maintes reprises dans votre entreprise et qui vient se procurer vos produits. Non seulement ce dernier impact de façon positive vos revenus, mais il devient un ambassadeur, un représentant de votre entreprise auprès de ses connaissances.

Ce faisant, votre clientèle est pléthorique et votre chiffre d’affaires est à la hausse. Que faire d’un tel client ? Il est recommandé de mettre tous les atouts en place afin de garder ce client. Vous devez être social et sociable avec ce dernier.

Profitez tout en tirant parti de son expérience. Il doit se sentir enthousiaste au sein de ladite entreprise en tout temps et en tout lieu. Cependant, ne pensez pas que la liste de la typologie client se limite à ces quatre. Il en existe bien d’autres. Vous avez notamment les clients autoritaire, agressif, négociateur, pressé, méfiant, frimeur, râleur,… Soyez toujours patient avec vos clients et réservez-les un accueil chaleureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *