Comment se passe une vente longue en immobilier ?

Comment se passe une vente longue en immobilier ?

Dernière modification le 22 novembre 2022

Ordinairement, une vente immobilière se conclut en trois mois, entre le vendeur et l’acheteur. Mais en réalité, aucune loi n’impose un délai à respecter, durant le processus de vente d’un bien immobilier. Il arrive donc parfois que certaines ventes immobilières soit faite après plus de 3 mois, à la demande de l’acheteur ou du vendeur.

Dans ces cas d’espèce, on parle de vente longue. Mais alors, de façon concrète, qu’est-ce qu’une vente longue en immobilier ? Quelles sont ses caractéristiques les différentes étapes d’une vente longue en immobilier ? Ci-dessous, nos réponses.

La vente longue en immobilier : de quoi s’agit-il ?

Contrairement aux ventes classiques, les ventes longues en immobilier sont plus longues. Une vente est dite longue en immobilier lorsque le délai entre la signature du compromis de vente et l’acte authentique est de 6 mois ou plus.

De façon concrète, les ventes longues vous permettent d’allonger la durée entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte authentique en fonction de vos projets. Ce principe de la vente longue en immobilier est ainsi fait, pour permettre également au vendeur, de trouver une nouvelle habitation avant de vendre celle qu’il occupe.

Ce faisant, vous pouvez avoir la certitude qu’en tant que propriétaire, que votre bien est vendu, et vous pourriez faire coïncider la vente de votre bien et l’achat du nouveau.

Les différentes étapes de déroulement d’une vente longue en immobilier

En vente longue, les étapes nécessaires sont similaires à celles des ventes immobilières de durée classique. La toute première étape est la signature du compromis de vente, ou d’une promesse unilatérale de vente. Cette étape n’est pas obligatoire mais elle est très recommandée dans le cadre de la vente longue. Sa signature permet en effet de déterminer les conditions de vente, de fixer les clauses suspensives, de demander un acompte au besoin etc.

A lire aussi  Comment obtenir une maison abandonnée ?

De même, c’est à cette étape qu’il faudra fixer la date de signature de l’acte de vente définitif, et finaliser l’idée de la vente longue. Il revient aux deux parties (acheteur et vendeur), de fixer ensemble la date de la signature de l’acte authentique de vente.

Toutefois, gardez à l’esprit que votre acheteur peut ne pas accepter la vente longue. Dans ce cas, il faudra négocier avec lui, car ne signer la vente définitive que 6 mois plus tard peut ne pas lui convenir, selon ses programmes ou projets. Pour le conduire à accepter, vous pourriez par exemple demander un dépôt de garantie plus faible, ou lui faire une compensation financière.  

Les démarches avec le notaire en cas de vente longue en immobilier

Que ce soit pour une vente longue ou une vente classique, vous n’avez pas besoin d’un notaire à toutes les étapes. En effet la  promesse de vente peut prendre deux formes : compromis de vente ou promesse unilatérale.

La première forme engage l’acheteur et le vendeur tandis que la seconde engage seulement le vendeur. Vous n’aurez besoin de la présence d’un notaire que lorsque la durée de validité ou de la signature de l’avant-contrat est de plus de 18 mois. Dans le cas d’une promesse unilatérale de plus de 18 mois, vous avez l’obligation de verser à l’acheteur, une prime d’immobilisation de bien fixé à 5% du montant du prix de la vente. La signature se fait devant le notaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *