Je vous envoie : quelle orthographe et syntaxe ?

Je vous envoie : quelle orthographe et syntaxe ?

Les fautes d’orthographe et de syntaxe sont parfois difficiles à éviter lorsqu’on se retrouve face à l’emploi de certains homophones. Parmi ces homophones qui peuvent prêter à confusion lors de leur emploi, il y a « je vous envoie », « je vous envoi » et « je vous envois ».

Entre ces trois phrases homophones, certaines personnes peuvent avoir du mal à savoir quand doivent-ils écrire “je vous envoie”. Dans cet article, vous aurez toute la connaissance nécessaire dont vous avez besoin pour savoir quand faut-il écrire “je vous envoie”.

Le piège à éviter pour bien écrire “je vous envoie”

Ecrire “je vous envoie” de la plus mauvaise des manières peut arriver à n’importe qui. Mais lorsque que cela vous arrive, le plus important à faire est de savoir comment bien écrire “je vous envoie” les prochaines fois. Évidemment, l’emploi du verbe « envoyer » peut paraître très difficile dans certaines conditions comme quand il s’agit de savoir quand faut-il écrire “je vous envoie”, “je vous envoi” ou “je vous envois”. Mais que faire concrètement pour éviter ce piège ?

expression je vous envoie

Pour parvenir à éviter ce piège, la première chose à faire est de savoir comment vous devez faire la conjugaison du verbe « envoyer » au présent de l’indicatif et à toutes les personnes de la conjugaison. Mieux, vous devez maîtriser l’orthographe de la conjugaison du verbe « envoyer » au présent du mode indicatif et aux trois personnes du singulier.

La conjugaison écrite du verbe « envoyer » au présent du mode indicatif et à toutes les personnes est maîtrisée, vous devez savoir dans quel contexte vous devez écrire “je vous envoie”, “je vous envoi” ou “je vous envois” ou si parmi ces trois phrases homophones, il y en a dont l’écriture est incorrecte.

A lire aussi  Scrum : définition et méthode d'utilisation

Mais le véritable piège à éviter dans l’emploi du verbe « envoyer » est la confusion entre la conjugaison à la première personne du mode indicatif qui est « j’envoie » et le substantif de ce même verbe qui est « envoi ».

“Je vous envoie”, “je vous envoi” ou “je vous envois” : quelle est l’écriture correcte ?

Parfois, la conjugaison du verbe « envoyer » est confondue avec celle du verbe « voir » aux trois premières personnes du singulier du mode indicatif. Ainsi, plusieurs personnes ont déjà commis l’erreur d’écrire “je vous envois” parce que normalement on peut écrire « je vous vois ». Il convient de faire la nuance entre le verbe « envoyer » qui est un verbe du premier groupe et le verbe « voir » qui appartient au troisième groupe.

De ce fait, la conjugaison des deux verbes au présent du mode indicatif donne ceci :

Le verbe « envoyer » au présent du mode indicatif

Le verbe « envoyer » se conjugue se conjugue à présent du mode indicatif comme ce qui suit :

J’envoie, tu envoies, il/elle envoie, nous envoyons, vous envoyez, ils/elles envoient.

Le verbe « voir » au présent du mode indicatif

Le verbe « voir » se conjugue se conjugue à présent du mode indicatif comme ce qui suit : Je vois, tu vois, il/elle voit, nous voyons, vous voyez, ils/elles voient.

En faisant la comparaison de ces deux conjugaisons, vous comprendrez aisément que la bonne écriture est “je vous envoie” au lieu de “je vous envoi” ou encore “je vous envois”. En d’autres termes, la bonne écriture de “je vous envoie” est d’écrire “je vous envoie” avec un « e » à la fin. Ceci dit, le verbe « envoyer » est conjugué à la première personne du présent du mode indicatif.

A lire aussi  Formation avec réalité virtuelle : avantages et inconvénients

En somme, on retient que parmi ces trois écritures “je vous envoie”, “je vous envoi” ou “je vous envois”, la meilleure orthographe est “je vous envoie” lorsqu’il s’agit d’employer le verbe « envoyer » dans une phrase correcte.

Quelle est la différence entre « envoie » et « envoi » ?

« envoie » et « envoi » se prononcent de la même manière, pourtant ils ne s’écrivent pas de la même manière. C’est dire donc qu’ils sont des homophones. Mais quand faut-il écrire « envoie » et « envoi » ? Comme vous pouvez déjà le savoir, « envoie » est la conjugaison du verbe « envoyer » au présent du mode indicatif.

Par contre, « envoi » est le substantif de ce même verbe. Pour savoir quelle écriture employée entre « envoie » et « envoi », vous devez essayer de remplacer le verbe « envoyer » conjugué dans une phrase par les verbes fournir, expédier ou joindre. Dans une phrase correcte, le verbe « envoyer » peut être aussi remplacé favorablement par le verbe émettre ou adresser.

Voici quelques exemples concrets dont vous pouvez vous inspirer.

  • Je vous envoie des colliers en or ou je vous fournis des colliers en or.
  • Je vous envoie un gros colis ou je vous expédie un gros colis.
  • Je vous envoie sous pli fermé mon CV ou je vous joins sous pli fermé mon CV.
  • J’envoie mon avis favorable ou non dans deux jours ou j’émets mon avis favorable dans deux jours.
  • J’envoie mes vœux de bonheur à ma belle-famille à l’orée de cette nouvelle année ou j’adresse mes vœux de bonheur à ma belle-famille à l’orée de cette nouvelle année.
A lire aussi  ENT 5962 : l'espace de travail en ligne

Dans certaines phrases, vous pouvez aussi remplacer le verbe « envoyer » par le groupe de verbes « faire partir ». En voici un petit exemple : j’envoie mon épouse chez ses parents ou je fais partir mon épouse chez ses parents.

Dans un autre cas, vous pouvez employer « envoie » et « envoi » dans une même phrase. En voici un exemple : je vous envoie un envoi. Dans ce cas d’espèce, « envoi » peut signifier « colis ».

En français, les pièges de syntaxe et d’orthographe existent. Pourtant, ces pièges ne sont pas inévitables. Et pour parvenir à éviter ces pièges comme dans le cas de l’écriture de “je vous envoie” au lieu de “je vous envoi” ou encore “je vous envois”, il est recommandé de chercher à en savoir un plus sur la conjugaison des verbes de tous les groupes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *